La domination de la Chine dans les terres rares pourrait lui conférer un avantage stratégique dans la Guerre Commerciale

Les terres rares sont des matières premières utilisées dans une large gamme de produits de consommation, des iPhones aux moteurs de voitures électriques, en passant par les réacteurs militaires, les satellites et les lasers.

Les tensions croissantes entre les États-Unis et la Chine font craindre que Pékin n’utilise sa position dominante en tant que fournisseur de terres rares comme levier dans la guerre commerciale entre les deux puissances économiques mondiales.

À QUOI SERVENT LES TERRES RARES ?


Les terres rares sont utilisées dans les batteries rechargeables pour les voitures électriques et hybrides, les céramiques avancées, les ordinateurs, les lecteurs DVD, les éoliennes, les catalyseurs dans les voitures et les raffineries de pétrole, les écrans, les téléviseurs, l’éclairage, les lasers, les fibres optiques, les supraconducteurs et le polissage du verre.

Plusieurs éléments des terres rares, comme le néodyme et le dysprosium, sont essentiels aux moteurs des véhicules électriques.

LES TERRES RARES DANS LES ÉQUIPEMENTS MILITAIRES


Certains minéraux des terres rares sont essentiels dans les équipements militaires tels que les moteurs à réaction, les systèmes de guidage des missiles, les systèmes de défense antimissile, les satellites, ainsi que dans les lasers.

Le lanthane, par exemple, est nécessaire à la fabrication de dispositifs de vision nocturne.

Selon un rapport publié en 2016 par le Government Accountability Office du Congrès américain, le département de la Défense des États-Unis représente environ 1 % de la demande américaine, qui représente environ 9 % de la demande mondiale en terres rares.

QUELLES SONT LES ENTREPRISES QUI DÉPENDENT LE PLUS DES APPROVISIONNEMENTS CHINOIS ?

Des entreprises comme Raytheon Co, Lockheed Martin Corp et BAE Systems Plc fabriquent toutes des missiles sophistiqués qui utilisent des métaux des terres rares dans leurs systèmes de guidage et leurs capteurs.

Apple Inc. utilise des éléments de terres rares dans les haut-parleurs, les caméras et les moteurs dits  » haptiques  » qui font vibrer ses téléphones. L’entreprise affirme que les éléments ne sont pas disponibles auprès des recycleurs traditionnels parce qu’ils sont utilisés en si petites quantités qu’ils ne peuvent être récupérés.

Depuis 2010, le gouvernement et l’industrie privée ont constitué des stocks de terres rares et de composants qui les utilisent, selon Eugene Gholz, ancien expert en chaîne d’approvisionnement au Pentagone, qui enseigne à l’Université de Notre Dame.

Certains fournisseurs ont réduit leur utilisation de ces éléments, a-t-il dit.

QUE SONT LES TERRES RARES ET OÙ SONT-ELLES PRÉSENTES ?

Les terres rares sont un groupe de 17 éléments – lanthane, cérium, praséodyme, néodyme, prométhium, samarium, europium, gadolinium, terbium, dysprosium, holmium, erbium, thulium, ytterbium, lutétium, scandium, yttrium – qui apparaissent en faible concentration dans le sol.

Bien qu’ils soient plus abondants que leur nom ne l’indique, ils sont difficiles et coûteux à extraire et à traiter proprement. La Chine abrite la majeure partie de la capacité de transformation mondiale et a fourni 80 % des terres rares importées par les États-Unis de 2014 à 2017. En 2017, la Chine représentait 81 % de la production mondiale de terres rares, selon les données de l’U.S. Geological Survey.

Les importateurs ont fait des efforts limités pour réduire la consommation de terres rares et la dépendance à l’égard de la Chine après un différend diplomatique entre la Chine et le Japon en 2010. Le Japon a accusé la Chine de mettre un terme à l’approvisionnement en terres rares pour des raisons politiques, ce qui a déclenché une prise de conscience mondiale des risques de dépendance à l’égard d’un seul fournisseur.

Peu de fournisseurs alternatifs ont pu concurrencer la Chine, qui abrite 37 % des réserves mondiales de terres rares.

La mine Mountain Pass, en Californie, est la seule mine de terres rares en exploitation aux États-Unis. Mais MP Materials, propriétaire de Mountain Pass, expédie les quelque 50 000 tonnes de concentré de terres rares qu’elle extrait chaque année de Californie en Chine pour traitement. La Chine a imposé un droit de 25 % sur ces importations pendant la guerre commerciale.

La société australienne Lynas Corporation Ltd a déclaré cette semaine qu’elle avait signé un protocole d’accord avec la société texane Blue Line Corp pour la construction d’une usine de traitement des terres rares aux États-Unis.

Des terres rares sont également exploitées en Inde, en Afrique du Sud, au Canada, en Australie, en Estonie, en Malaisie et au Brésil.

COMMENT LES TERRES RARES SONT-ELLES AFFECTÉES PAR LES TARIFS DOUANIERS AMÉRICAINS ?

Jusqu’à présent, le gouvernement américain a exempté les terres rares des droits de douane sur les produits chinois.

OPTIONS POUR RÉDUIRE LA DÉPENDANCE À L’ÉGARD DES IMPORTATIONS CHINOISES

En mai, les sénateurs américains ont déposé un projet de loi visant à encourager le développement de l’offre intérieure.

Le recyclage est également devenu une source potentielle de terres rares.

Selon l’Association of Lamp and Mercury Recyclers, la société nebraska Rare Earth Salts recycle les vieux tubes fluorescents pour leurs éléments de terres rares, qui représentent environ 20 % des ampoules.

© 2019, Multitrading.fr. Tous droits réservés.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous Contacter

Laissez-nous un message, nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

©2020 Multitrading.fr Analyses, Actualités et Formation pour le Trading Multimarchés (EUR/USD, Bitcoin, CAC 40, Or, Pétrole, etc...)

Pourquoi Multitrading.fr ? - Qui sommes-nous ? - Mentions légales - Avertissement sur les risques

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account