Les investisseurs restent concentrés sur la reprise économique et soutiennent les marchés ce mercredi

hausse des marchés boursiers

Les marchés boursiers européens continuent de pousser à la hausse, accentuant les gains depuis le début de la semaine. Les investisseurs restent en effet concentrés sur les points positifs et continuent d’acheter des actifs risqués comme les actions. Entre-temps, le calendrier économique continue d’offrir des signes de reprises modérée de l’économie.

Les données économiques encouragent les investisseurs

Les espoirs des investisseurs de voir l’économie se redresser, du-moins ralentir sa chute dans un premier temps, suite aux réouvertures des économies commencent à se concrétiser. En effet, les données économiques suggèrent un léger mieux, même si les chiffres restent très faibles pris hors contexte. Ainsi, les investisseurs estiment de plus en plus que l’économie mondiale a atteint son point bas et a amorcé son redressement.

Parmi ces statistiques plus positives (moins négatives), on retrouve les indicateurs PMI des directeurs d’achat. Plus tôt ce matin, les PMI des services des pays de la zone euro ont en effet affiché des chiffres supérieurs aux attentes. En Espagne, l’indicateur a remonté de 7,1 en avril à 27,9 en mai. En Italie et en France, le PMI a bondi de 10,8 et 10,2 à 28,9 et 31,1 respectivement. Dans la première économie de la zone euro, le PMI allemand a progressé de 16,2 à 32,6. Le chiffre moyen de l’union monétaire a connu une hausse de 12,0 à 30,5.

Cela souligne donc une amélioration de l’activité des services dans la zone euro, même si les données suggèrent toujours une contraction pour les mois à venir. Cela fait notamment suite à des chiffres tout aussi encourageants du secteur manufacturier au début de la semaine.

De plus, le PMI des services Caixin de la Chine a également rebondi en mai. Passant en effet de 44,4 en avril à 55,0 en mai. L’indicateur a ainsi regagné le seuil des 50 qui sépare la contraction et l’expansion. Le PMI manufacturier avait affiché le même mouvement plus tôt cette semaine. Ainsi, la Chine retrouve le chemin de l’expansion après des mois de confinement et d’arrêt de l’activité. Les investisseurs espèrent maintenant que l’Europe et les États-Unis suivront la même direction durant les mois à venir.

Les traders ont également pris connaissance de données moins positives. En effet, le nombre de chômeurs en Allemagne a augmenté de 238 000 en mai, après 372 000 en avril. Ainsi, le taux de chômage a bondi de 5,8% à 6,3%. Le taux de chômage en Italie a toutefois surpris dans le bon sens, reculant de 8,0% en mars à 6,3% en avril. Le consensus anticipait une hausse à 9,5%.

Aux États-Unis, le rapport ADP sur l’emploi privé américain a fait état de -2,7 millions d’emplois supprimés en mai. Cela fait suite à -19,5 millions d’emplois perdus en avril. Le consensus des analystes anticipait des pertes de -9 millions d’emplois. Le chiffre de l’ADP suggère un ralentissement des suppressions d’emplois, mais le marché du travail américain reste clairement déficitaire. Cela précède les chiffres des inscriptions au chômage de jeudi, et surtout le rapport NFP officiel sur l’emploi américain, qui sera publié vendredi.

Les publications US du jour

Alors que tous ces chiffres concernent l’emploi pour des mois passés, un nouvel indicateur avancé sera étroitement surveillé cet après midi. En effet, plus tard dans la journée sera publié le PMI non manufacturier de l’ISM à 16h00. Le consensus anticipe un rebond de 41,8 en avril à 44,0 en mai. Cela confirmerait une amélioration du secteur des services aux Etats-Unis, après le rebond de l’ISM manufacturier lundi. A la même heure, les traders pourront également suivre les commandes à l’industrie US. Les analystes anticipent une chute de -14,0% an avril, après -10,4% en mars.

Enfin, les traders de pétrole surveilleront la publication des stocks de pétrole US de l’EIA à 16h30. Le consensus s’attend à une hausse des stocks d’un peu plus de 3 millions de barils la semaine dernière, après 7,9 millions la semaine précédente.

Les indices boursiers progressent ce mercredi

La relative accalmie des affrontements aux États-Unis a également contribué à soutenir le sentiment de marché. Ainsi, à l’approche de l’ouverture américaine, le CAC 40 gagne encore 2% aujourd’hui, après de solides gains depuis le début de la semaine. Le DAX allemand progresse de 2,4%, surperformant toujours les autres marchés européens. Le FTSE 100 est à l’inverse toujours en retard, avec une hausse de 1,2%. L’Euro Stoxx 50 gagne 1,9%.

Aux États-Unis, les contrats futures indiquent également des hausses à Wall Street aujourd’hui. Le contrat du S&P 500 progresse de 0,6%, celui du Dow Jones de 0,8%, alors que le Nasdaq grimpe de 0,3%. Les trois indices approchent de niveaux importants, avec les 3100 sur le S&P, les 26000 sur le Dow, et les plus hauts historiques sur le Nasdaq. La confiance des investisseurs doit donc rester bien soutenue pour que ces indices puissent franchir ces niveaux surveillés par les investisseurs.

© 2020, Multitrading.fr. Tous droits réservés.

Nous Contacter

Laissez-nous un message, nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

©2021 Multitrading.fr Analyses, Actualités et Formation pour le Trading Multimarchés (EUR/USD, Bitcoin, CAC 40, Or, Pétrole, etc...)

Pourquoi Multitrading.fr ? - Qui sommes-nous ? - Mentions légales - Avertissement sur les risques

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account