Les marchés restent résilients malgré les incertitudes

Les marchés européens ont débuté cette séance de mardi en baisse, mais sont parvenus à remonter en fin de matinée. En effet, le sentiment de marché reste fébrile, mais les investisseurs ne cèdent pas. Pourtant, les actualité entre Hong Kong et le coronavirus n’ont pas de quoi réjouir les marchés. Le calendrier économique comportera quelques événement à surveiller. La clôture trimestrielle de ce soir pourrait également avoir une certaine influence sur les marchés.

Les indices européens tentent de préserver leurs gains malgré l’épidémie

Les indices boursiers américains ont clôturé en hausse hier, le Dow Jones gagnant 2,3% à la clôture. En Asie, le Nikkei a également terminé en hausse, progressant de 1,3%. Les traders ayant effectivement prudemment repris les achats après un weekend de ralentissement des contaminations aux États-Unis. En Europe, les inquiétudes avaient dans un premier temps pesé sur les marchés. Mais les indices ont fini par remonter.

Ainsi, au début de l’après midi, le CAC 40 gagne 0,3%, tandis que le DAX 30 bondit de 0,6%. Toutefois, le FTSE 100 cède -0,3% après la révision baissière de la croissance du PIB britannique au premier trimestre et l’avertissent sur les difficultés de Royal Dutch Shell à moyen et long terme, un poids lourd de l’indice. L’Euro Stoxx affiche une hausse de près de 0,4%. Les contrats futures américains effacent également leurs pertes de début de séance européenne. Ils affichent maintenant des hausses d’environ 0,1% pour les trois principaux indices US.

La pandémie reste toutefois une inquiétude majeure pour les marchés financiers. En effet, le coronavirus a continué à progresser aux États-Unis et en Amérique latine. Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’Organisation mondiale de la santé, a déclaré lundi que le « pire est encore à venir » compte tenu du manque de solidarité mondiale, lors d’une réunion d’information à Genève.

De nombreux États américains renforcent leurs mesures pour contenir le virus. Des comtés de Californie et de Floride ont notamment fermé leurs plages, tandis que les États du Kansas et de l’Oregon imposent le port du masque dans les espaces publics intérieurs. Le comté de Los Angeles a enregistré une hausse « alarmante » des nouveaux cas de contamination au coronavirus. Près de 3 000 infections ont été confirmées lundi. Ces mesures risquent ainsi de compromettre les célébrations du 4 juillet du weekend prochain.

Retour des tensions Chine-USA sur Hong Kong

Accentuant l’incertitude sur les marchés financiers, la Chine a approuvé une loi controversée qui permettrait aux autorités de réprimer les activités subversives et sécessionnistes à Hong Kong. Cela pourrait entraîner des restrictions commerciales avec les États-Unis, mettant en danger la reprise économique en cours. En effet, le plus haut organe législatif chinois a approuvé une loi historique sur la sécurité nationale pour Hong Kong. Cela a été considéré comme une tentative de réprimer la dissidence dans la ville, au niveau local et international.

Cela risque ainsi d’entraîner des représailles américaines et internationales et d’amoindrir l’attrait de la ville en tant que centre financier. Lundi déjà, l’administration Trump a rendu plus difficile l’exportation de technologies américaines sensibles à Hong Kong. D’autres sanctions pourraient encore tomber, alors que le statut particulier de Hong Kong pour le commerce américain est sérieusement remis en question.

« Les sanctions ne nous feront pas peur », a répondu le chef de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam. La Chine a notamment déclaré qu’elle imposerait une interdiction de visa aux citoyens américains qui interfèrent avec la législation. L’agence de presse officielle Xinhua va publier les détails de la loi aujourd’hui, et les détails devront donc être surveillés de près.

Le CAC 40 remonte dans son range mais reste globalement lourd

Le CAC 40 a freiné sa précédente hausse sous la résistance des 5050, entamant une correction baissière. Toutefois, après avoir pris appui sur le support des 4800, l’indice de la bourse de Paris a rebondi vers les 5015, avec ensuite un repli qui s’est limité à 4870. Ainsi, l’actuel rebond est à surveiller de près.

En effet, s’il parvient à dépasser le précédent pic des 5015, cela pourrait signaler un retour des pressions haussières. Encourageant donc au-moins un nouveau test des 5050. Plus haut, le CAC 40 pourrait relancer plus fortement le rebond. Un retour vers le sommet des 5200 pourrait alors être envisagé. A la baisse, une cassure sous le support des 4900, puis du récent creux des 4860, pourrait à l’inverse suggérer une nouvelle chute en direction des 4800 dans un premier temps.

Le léger biais haussier est notamment souligné par le RSI horaire qui oscille juste au-dessus du niveau de 50.

© 2020, Multitrading.fr. Tous droits réservés.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous Contacter

Laissez-nous un message, nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

©2020 Multitrading.fr Analyses, Actualités et Formation pour le Trading Multimarchés (EUR/USD, Bitcoin, CAC 40, Or, Pétrole, etc...)

Pourquoi Multitrading.fr ? - Qui sommes-nous ? - Mentions légales - Avertissement sur les risques

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account