Analyse et Trading du Rapport NFP sur l’Emploi Américain

rapport nfp

Rapport NFP – Lorsque l’on pratique le trading, il est important de garder un œil sur le calendrier économique et de suivre les publications des statistiques les plus importantes, qui ont souvent un net impact sur la variation des actifs, notamment les paires de devises liées au Dollar et les Indices américains.

Parmi ces statistiques, l’une des plus influentes est le rapport NFP sur les créations d’emploi US, que les traders attendent avec impatience chaque premier vendredi de chaque mois.

Dans cette formation au trading du rapport NFP, nous allons étudier trois thèmes majeures qui répondent aux questions suivantes:

  1. Qu’est ce que le rapport NFP ?
  2. Comment préparer la publication les NFP ?
  3. Commenter analyser et trader les NFP ?

Qu’est ce que le Rapport NFP

Nous allons ici voir les principaux éléments entourant la publication du rapport NFP.

Le Chiffre Principal : Les créations d’emplois

NFP signifie « Non Farm Payrolls », c’est-à-dire Emplois Non Agricoles. Le chiffre principal du rapport NFP relate le nombre d’emplois créés par l’économie US au cours d’un mois donné.

Il s’agit donc d’un indicateur du dynamisme de l’emploi US, une donnée impactant directement les anticipations à moyen et long terme des traders. L’Emploi est en effet le principal pilier de la croissance économique, puisqu’il faut des emplois pour que les ménages puissent consommer et générer de la croissance.

De plus, la gestion du chômage est l’un des deux mandats de la Fed avec la gestion de l’inflation, et les variations de l’emploi US influencent donc directement la politique monétaire de la Fed.

Les Autres Données Publiées avec le Rapport NFP

D’autres statistiques économiques sont publiées en même temps que les chiffres de NFP, avec notamment le taux de chômage, la durée moyenne du travail hebdomadaire, et la hausse des salaires hebdomadaires, des données plus qualitatives qui peuvent aussi largement influencer la réaction des traders sur le Forex.

En effet, en ce qui concerne les salaires horaires par exemple, ils sont considérés comme un indicateur avancé de l’inflation. Cela signifie que si les salaires horaires progressent, il y a de bonnes chances de voir l’IPC progresser par la suite.

Chiffre Actuel, Chiffre Précédent, et Consensus des Économistes sur les NFP

Comme pour toute publication de statistiques, 3 chiffres principaux doivent être surveillés lors de l’analyse d’une publication de rapport NFP : Les chiffres précédents, les chiffres actuels, et les prévisions du consensus.

Les chiffres précédents permettent de savoir si on à affaire à une hausse ou à une baisse d’un mois sur l’autre, tandis que les prévisions du consensus permettent de savoir si les chiffres actuels sont plutôt une bonne ou une mauvaise surprise par rapport à ce que les traders avaient en moyenne prévus.

A ces chiffres doivent également s’ajouter vos propres anticipations et prévisions, ce que nous allons couvrir plus loin dans cette formation sur le rapport NFP.

Pour anticiper l’impact sur le Dollar et les marchés US, on peut se référer au tableau suivant :

 

Bien sur, il s’agit ici de règles théoriques de base, et l’impact sur les marchés financiers peut largement varier en fonction du contexte, et également en fonction des autres données publiées en même temps que le rapport NFP (taux de chômage, révisions des chiffres précédents, salaires horaires, etc).

Le Danger des Périodes Pré-NFP

On constate souvent que le trading devient hasardeux sur les actifs les plus directement concernés comme la paire EUR/USD ou le Dow Jones quelques jours avant la publication du rapport NFP. Certains traders tentent en effet de se positionner en prévision de la publication, ce qui peut créer des mouvements d’anticipation inattendus.

Par exemple, si les traders anticipent de bons chiffres, ils pourraient vendre EUR/USD en prévision de la publication, occasionnant artificiellement une baisse de l’Euro Dollar.

Les traders peuvent également décider, par précaution, d’encaisser les bénéfices de leurs positions avant la publication d’un rapport NFP.
Par exemple, si les traders sont positionnés à la vente sur EUR/USD avec des gains, et anticipent un mauvais rapport NFP qui pourrait faire remonter la paire, ils pourraient couper leur position et alimenter artificiellement une hausse de la paire de devises.

Bien sur, ces contextes de trading NFP débouchent également sur des opportunités, puisque les traders peuvent très bien se tromper dans leurs anticipations…

C’est dans ce genre de cas que le rapport NFP est le plus influent sur la paire EUR/USD : Lorsque les traders ont agit par anticipation en fonction de leurs prévisions, qui se révèlent finalement erronées… S’en suit généralement une « panique » qui occasionne un violent mouvement inverse.

Est-il Intéressant de Trader le Rapport NFP

Trader le rapport NFP n’est pas un exercice facile, et encore moins une science exacte. Les plus frileux en terme de risque doivent donc peut-être s’en tenir éloignés, mais il faut tout de même reconnaitre que cette publication, en tant que l’une des publications les plus influentes sur certains marchés comme le Forex, représente une réelle opportunité pour qui sait la saisir intelligemment.

Pour cela, un peu de préparation et de recherche sont nécessaires pour pourvoir en tirer des stratégies de trading, notamment en ce qui concerne la tendance du rapport NFP, et les publications d’autres statistiques concernant également l’emploi US tout au long du mois (inscriptions hebdomadaires au chômage, composante emploi de l’indice ISM, etc).

Pour bien trader le rapport NFP, vous allez donc devoir tout d’abord effectuer votre propre analyse et déboucher sur vos propres prévisions, une tâche plus simple qu’il n’y parait si on adopte la bonne méthode!

Analyser et Préparer le Rapport NFP

Plusieurs statistiques rendent compte de l’état du marché de l’emploi US en plus du rapport NFP, et il est donc très intéressant de les prendre en compte pour bien analyser la situation du marché de l’emploi US, et donc d’établir des prévisions NFP.

Par exemple, si toutes les statistiques concernant l’emploi US s’affichent supérieures aux attentes au cours d’un mois, il y a de grandes chances pour que le NFP surprenne positivement lui aussi, et inversement.

De même, si toutes les statistiques de l’emploi se révèlent être des mauvaises surprises, on peut s’attendre aussi à une déception pour le rapport NFP.

  • Le rapport ADP sur l’emploi privé
  • Les inscriptions hebdomadaire au chômage
  • Les composantes emplois des indices ISM
  • Les nouvelles offres d’emplois JOLTS
  • Les suppressions d’emplois Challenger
  • Les indices de confiance des consommateurs

Voici plus de détails sur l’analyse et l’interprétation de ces statistiques:

Rapport ADP sur l’Emploi Privé

Il s’agit d’un indicateur mensuel des créations d’emplois aux USA basé sur un échantillon réel de données collectées sur l’ensemble des États-Unis. Les investisseurs considèrent souvent le rapport ADP comme un indicateur avancé du rapport NFP, en raison de la corrélation qui existe entre les deux indicateurs (91.75% selon le Bureau des Statistiques du Travail américain). Le rapport ADP est la plupart du temps publié le mercredi de la semaine de la publication du NFP, soit deux jours avant.

Prise en compte dans les prévisions NFP

De solides chiffres indiquent une bonne dynamique de l’emploi dans le secteur privé. En ce qui concerne le rapport ADP, on peut estimer que des créations d’emplois mensuelles sous les 100k suggèreraient un affaiblissement de l’économie.

Inscriptions Hebdomadaires au Chômage

Les inscriptions hebdomadaires au chômage US (Jobless claims) sont publiées par le Département du Travail US, et mesurent le nombre de personnes faisant pour la première fois une demande pour bénéficier de leur assurance chômage. En même temps que les inscriptions au chômage sont également publiés les chiffres de la masse des bénéficiaires de l’assurance chômage (continuing jobless claims).

Prise en compte dans les prévisions NFP

De par sa fréquence hebdomadaire, ce rapport permet de suivre de plus près le marché de l’emploi US, en observant le chômage. Des chiffres élevés signifient que plus en plus de personnes sont au chômage, ce qui indique qu’il y a des chances pour que les créations d’emplois (NFP) aient ralentit. Plus concrètement, des inscriptions hebdomadaires au chômage élevées tout au long d’un mois doivent inciter à penser que les NFP seront décevants pour ce même mois.

Les Composantes Emploi des Indices ISM

Les indices ISM manufacturier et ISM des services US sont des indices mensuels qui mesurent les conditions d’affaires dans ces deux secteurs aux États-Unis. Ces indices comportent 10 composantes, dont l’emploi, ce qui nous intéresse plus particulièrement dans la cadre de l’anticipation du rapport NFP.

Prise en compte dans les anticipations NFP

Au-dessus de 50 points, l’indice traduit une croissance de l’emploi, et inversement. Si la tendance des indices de l’emploi des ISM est positive et que les chiffres dépassent le consensus, on peut s’autoriser à être optimiste dans ses prévisions pour le rapport NFP pour le mois correspondant.

Les Nouvelles Offres d’Emplois JOLTS

Le rapport JOLTS (Job Openings and Labor Turnover Survey) est une enquête mensuelle réalisée par le Bureau des Statistiques du Travail US qui comptabilise les postes vacants.

Prise en compte dans l’analyse NFP

La comptabilisation des postes vacants constitue un indicateur avancé des nouveaux emplois. En effet, les postes vacants sont généralement appelés à être attribués à court terme. Par conséquent, une hausse des nouvelles offres d’emplois JOLTS plaide en faveur d’une hausse des NFP.

Les Suppressions d’Emplois Challenger

Ce rapport publié par Challenger, Grey & Christmas fournit des informations sur le nombre de licenciements aux États-Unis par industrie et par région.

Prise en compte dans les prévisions NFP

Les suppressions d’emplois Challenger constituent donc un indicateur avancé de l’emploi US. De ce fait, une hausse des suppressions d’emplois constitue un facteur baisser pour les anticipations en ce qui concerner le rapport NFP.

Les Indices de Confiance des Consommateurs

Il existe deux principaux indices de confiance de consommateurs aux USA : L’indice de confiance des consommateurs du Conference Board, et l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan.

Prise en compte dans les estimations NFP

La facilité à trouver un emploi constitue un facteur majeur de la confiance des consommateurs. Généralement, quand le marché de l’emploi est morose, la confiance des consommateurs décline. A l’inverse s’il est facile de trouver un emploi, la confiance des consommateurs augmente. Par conséquent, une confiance des consommateurs élevée devrait être considérée comme un indice haussier pour les NFP.

Méthode de Prévision du Rapport NFP

Au final, on peut donc se reposer sur de nombreux indicateurs pour essayer d’anticiper au mieux le rapport NFP. Le mieux reste de réaliser un tableau, en attribuant des « notes » à chaque statistique :

  • Statistique en hausse et supérieure aux attentes : 6 points
  • Chiffre en baisse et supérieur au consensus : 5 points
  • Statistique en hausse et conforme aux attentes : 4 points
  • Publication en hausse mais inférieure au consensus : 3 points
  • Résultat en baisse mais conforme au consensus : 2 points
  • Statistique en baisse et inférieur au consensus : 1 points

La règle d’interprétation sera simple : Plus le score est élevé, plus le rapport NFP a de chances de se montrer supérieur aux attentes, et plus il est faible, plus le rapport NFP a de chances de se montrer décevant.

Bien sur, il faut également dans une certaine mesure pondérer le poids de ces différentes statistiques dans vos prévisions de NFP : Le rapport ADP mérite sans doute plus de poids que la confiance des consommateurs par exemple, mais cela dépend des périodes.

Quoi qu’il en soit, l’idée est là : il existe de nombreux indicateurs qui permettent d’anticiper le rapport NFP, mais peu nombreux sont ceux qui prennent le temps de faire ce travail, y compris parmi les professionnels!

Analyser et Trader le Rapport NFP

Comme nous l’avons vu précédemment dans cette formation, le rapport NFP ne se résume pas à un seul chiffre.

Au moment de sa publication, il y a donc plusieurs données à analyser pour savoir si la publication constitue effectivement une bonne ou une mauvaise nouvelle, et ainsi anticiper son impact sur le forex et les indices US notamment.

Nous allons donc lister ci-dessous les éléments à prendre en compte dans l’analyse d’une publication de rapport NFP, en vous expliquant également comment différencier les bonnes et mauvaises nouvelles.

Moyenne à 3 Mois des NFP

Il est souvent intéressant de calculer la moyenne des trois précédentes publications pour évaluer un rapport NFP. Au-dessus de la moyenne des 3 précédents  mois, le rapport NFP étudié peut être considéré comme plutôt bon.

Sous la moyenne à 3 mois, le rapport NFP peut être considéré comme plutôt décevant.

La plupart des calendriers économiques, y compris ceux disponibles sur Multitrading.fr vous permettent de retrouver les données historiques sur lesquelles vous baser pour effectuer ces calculs.

Déviation avec le Consensus des Chiffres NFP

L’écart entre le chiffre étudié et le consensus officiel est sans doute la donnée la plus importante à prendre en compte : Au-dessus du consensus, le rapport NFP peut être considéré comme une bonne nouvelle, tandis que sous le consensus, il sera interprété comme une mauvaise nouvelle.

Bien sur, plus l’écart avec le consensus est important, plus le rapport NFP est sensé avoir une forte influence sur les marchés financiers, et plus particulièrement sur la paire EUR/USD et aussi sur USD/JPY.

Il faut aussi tenir compte du fait que les traders s’habituent aux bonnes comme aux mauvaises surprises : par exemple, une série de NFP supérieurs aux attentes sur plusieurs mois sera de moins en moins influente, les traders anticipant de plus en plus les bonnes nouvelles, qui sont davantage intégrées aux cours avant les publications, qui perdent ainsi de leur influence.

Chiffres Précédents de l’Emploi

Bien sur, il faut aussi prendre connaissance du niveau du précédent NFP, pour en connaitre la tendance et savoir si les créations d’emplois ont accéléré ou ralentit d’un mois sur l’autre.

Une hausse des NFP est à considérer comme une bonne nouvelle, sauf si le consensus avait anticipé une plus forte hausse.

De même, une baisse ne sera pas forcément considérée comme une mauvaise nouvelle si le consensus avait anticipé une baisse plus importante.

Révisions des Statistiques NFP

Il faut également savoir que les chiffres des NFP sont souvent révisés. Lorsque les chiffres d’un mois donné sont publiés, ils sont accompagnés de la révision des chiffres du mois précédent, et il n’est pas rare que cette révision atteigne 30%, à la hausse ou à la baisse.

Ainsi, une révision haussière des chiffres du mois précédent est à considérer comme une bonne nouvelle, tandis qu’une révision baissière est à considérer comme une mauvaise nouvelle.

Taux de Chômage du Rapport NFP

Le taux de chômage mensuel est publié en même temps que le rapport NFP, et contribue également à son influence sur le Forex. Cependant, la comptabilisation du nombre de chômeurs est soumis à de nombreuses critiques, notamment en ce qui concerne les chômeurs découragés (qui ne cherchent pas activement un emploi et qui ne bénéficie plus des allocations chômage) qui ne sont pas comptabilisés dans le taux de chômage. C’est pourquoi il faut également s’intéresser au taux de participation.

Globalement, une baisse du taux de chômage est une bonne nouvelle, tandis qu’une hausse du taux de chômage est une mauvaise nouvelle, mais il est surtout intéressant de s’intéresser à la tendance sur plusieurs mois du taux de chômage.

Taux de Participation à l’Emploi

Le taux de participation est le pourcentage de la population active (en age de travailler) qui occupe un emploi ou qui en recherche activement un. Si le taux de participation baisse, cela signifie que davantage de chômeurs se découragent, et que l’emploi diminue. Pour qu’une baisse du taux de chômage soit réellement considérée comme une bonne nouvelle, il faut que le taux de participation reste stable ou augmente. Ainsi, une baisse du taux de chômage avec un taux de participation qui baisse constitue une baisse artificielle du chômage qui ne constitue pas un indice de meilleure santé de l’économie.

Salaire Horaire Moyen

Le salaire horaire constitue un indicateur d’inflation surveillé de près par la Fed. En effet, la hausse des salaires constitue un indicateur avancé de l’inflation. Par conséquent, des salaires horaires en hausse vont dans le sens d’une politique monétaire plus stricte (positif pour le dollar), tandis que des salaires horaires en baisse plaident davantage pour une politique monétaire plus souple (négatif pour le dollar).

Rapport NFP – Conclusion

Trader le rapport NFP n’est donc pas un exercice à prendre par-dessus la jambe si on veut faire les choses bien, et comme dans tout domaine, l’expérience sera votre meilleure arme.

A force de vous y exercer, vous apprendrez à prévoir de plus en plus précisément et de plus en plus intuitivement le rapport NFP, et surtout anticiper son influence sur les marchés, et en tirer des décisions de trading concrètes.

© 2018 – 2019, Multitrading.fr. Tous droits réservés.

Nous Contacter

Laissez-nous un message, nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

©2019 Multitrading.fr Analyses, Actualités et Formation pour le Trading Multimarchés (EUR/USD, Bitcoin, CAC 40, Or, Pétrole, etc...)

Pourquoi Multitrading.fr ? - Qui sommes-nous ? - Mentions légales - Avertissement sur les risques

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account